Christiane HEAD

Christiane HEAD

Entraîneur

Les coordonnées sont masquées, elles sont réservées aux professionnels membres du site.

28 juin 2015
TREVE, toujours plus haut !

Lauréate du Prix Corrida (groupe III) à l'occasion de sa rentrée sur cette piste, la grande championne, TREVE, a écrit une nouvelle page de sa légende, dimanche au Val d'Or, en remportant avec l'art et la manière le Grand Prix de Saint-Cloud, groupe I disputé sur la distance classique.

Superbement monté par Thierry JARNET, la protégée de Christiane HEAD-MAAREK n'a laissé aucune chance à ses adversaires dans la phase finale, dominant facilement FLINTSHIRE, qui évoluait pourtant sur son terrain de prédilection, et DOLNIYA, irréprochable depuis le début de l'année.

TREVE sera maintenant revue dans le Prix Vermeille, au mois de septembre prochain à Longchamp, avant de défendre sa couronne dans le Prix de l'Arc de Triomphe.
6 juin 2015
Trêve dévoile son site internet !

Le premier palier est atteint ! L’incroyable jument Trêve, gagnante des deux dernières éditions du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, a récolté 30 000 likes sur les réseaux sociaux, elle nous ouvre donc un peu plus son univers et nous révèle aujourd’hui son site internet…

Pour le découvrir, rendez-vous vite sur : www.followtreve.com et plongez dans l’univers de la championne, pour l’accompagner dans un challenge inédit : remporter un 3ème Qatar Prix de l’Arc de Triomphe !

Prochaine étape : les 40 000 likes grâce auxquels Trêve ouvrira son club de supporters !
29 mai 2015
TREVE est meilleure que jamais !

Absente de la compétition depuis près de hit mois, la championne de Christiane HEAD-MAAREK, TREVE, double lauréate du Prix de l'Arc de Triomphe, a réalisé une rentrée victorieuse, vendredi au Val d'Or, à l'occasion du Prix Corrida (groupe III).

Montée en grande confiance par Thierry JARNET, cette fille de Motivator a surclassé l'opposition dans la phase finale, laissant à plusieurs longueurs WE ARE et MAYHEM.

Sans doute meilleure que jamais, TREVE aura comme prochain objectif le Grand Prix de Saint-Cloud (groupe I). On a hâte d'y être !
8 novembre 2014
EPICURIS s'impose de toute une classe dans le Critérium de Saint-Cloud !

Ultime Groupe I de la saison de plat en France, le Critérium de Saint-Cloud, qui se disputait ce samedi 8 novembre sur l'hippodrome du Val d'Or, a vu le succès du protégé de Christiane HEAD-MAAREK, EPICURIS.

Lauréat du Prix de Condé (Groupe III) le mois dernier à Longchamp, ce représentant de la casaque classique de Khalid ABDULLAH a justifié son statut de favori en l'emportant de bout en bout, superbement monté par Thierry THULLIEZ.

Un grand bravo à toute l'écurie qui a réalisé une formidable année 2014.
19 octobre 2014
Victoire de l'estimé EPICURIS dans le Prix de Condé (groupe III), dimanche à Longchamp. Prochain objectif pour ce représentant de la casaque classique de Prince Khalid Abdullah : le Critérium de Saint-Cloud (groupe I).
16 octobre 2014
Criquette Head, seule femme entraîneur à avoir remporté la plus grande course au monde !

Déjà vainqueur en 2013, la jument Trêve s’est imposée pour la deuxième fois cette année dans le championnat du monde des courses de galop. Après sa première victoire avec Three Troïkas en 1979, ce doublé historique ajoute un nouveau trophée au palmarès hors-norme de Christiane Head-Maarek.

Pour le Blog France Galop, celle que toute la filière hippique surnomme Criquette revient sur sa victoire et son métier de femme entraîneur.

1. Parmi tous les grands rendez-vous hippiques internationaux, que représente le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe pour vous ?

Le Qatar Prix Arc de Triomphe, c’est le championnat du monde toute catégorie des courses de galop ! C’est la meilleure course qu’on rêve tous de gagner. Sa renommée internationale, son statut de 1ère dotation sur gazon et la qualité des chevaux en font un rendez-vous incontournable pour la planète hippique.

Nous avons beaucoup de chance d’accueillir ce très grand Prix en France. Pour nous, professionnels des courses, c’est une fierté supplémentaire. A Longchamp, le public français est là, qui nous soutient. Cela donne une énergie incroyable au moment du départ.

2014 a été une année particulière pour moi. Je revenais avec la jument qui avait gagné l’année dernière. J’avais beaucoup de pression sur les épaules, car Trêve avait connu depuis des problèmes de santé. La filière et le public attendaient avec beaucoup d’impatience le retour de la gagnante.

2. Votre famille intervient aussi dans l’élevage de pur-sang. Comment façonne-t-on une championne telle que Trêve, de la naissance à la victoire à l’Arc ?

Les chevaux ont une qualité intrinsèque, qui détermine leur vitesse et leur capacité d’endurance. Mon rôle en tant qu’entraîneur, c’est d’exploiter au mieux leurs aptitudes naturelles. J’en suis convaincue : 80% de la réussite vient du cheval, 20% de l’entraîneur, du cavalier du matin et du jockey. Et Trêve est née exceptionnellement douée.

L’entraînement est un art très subjectif. Pour réussir, il faut adapter sa façon d’entraîner aux facultés de chaque cheval. L’entraîneur doit se mettre à la portée du cheval, de ce qu’il lui montre, et non l’inverse. Nous sommes des dresseurs, en quelque sorte.

3. Femme entraîneur et unique gagnante de l’Arc de Triomphe, quel est votre secret pour réussir dans un milieu qui reste masculin ?

Le milieu hippique est un milieu d’hommes par son histoire. Il y a aujourd’hui davantage de femmes dans le milieu, et je m’en réjouis. Les choses évoluent dans le bon sens.

Dans le métier d’entraîneur, ce qui compte d’abord c’est votre œil qui vous permet de lire le cheval et de le ressentir. Il n’y a pas de différence entre une femme et un homme entraîneur, de ce point de vue-là.

J’ai eu beaucoup de chance dans mon parcours. Mon père était entraîneur, ainsi que mon grand-père et mon arrière-grand-père depuis 1850 ! Je suis tombée dans les courses dès mon enfance.

Ce n’est pas un métier facile pour une femme. Il demande des sacrifices et d’être présent au quotidien.

La situation n’est pas encore entièrement banalisée, mais j’ai confiance pour que nous y arrivions progressivement.
4. L’annonce est tombée ce week-end, Trêves repart à l’entrainement en 2015. Elle pourrait donc courir à nouveau le Qatar Prix Arc de Triomphe l’année prochaine, du jamais-vu !

C’est un défi immense, mais je suis prête à le relever ! Les grandes courses demandent beaucoup de travail, mais à 66 ans, je n’ai aucune envie de rendre mon tablier.

Trêve est une jument encore jeune (4 ans). Elle est très bien après sa course et il lui reste encore l’hiver pour se reposer au haras. Rendez-vous à l’entraînement en février prochain !


12 octobre 2014
Jamais deux sans trois, le pari du Cheikh Joann.

Cheikh Joann a décidé d’essayer de gagner un troisième arc. Elle va partir se reposer au haras du Quesnay avant de revenir autour du 15 février 2015.

C’est un magnifique pari mais il n’y a pas de raison pour qu’elle soit moins bonne à 5 ans. Le but est bien entendu de réaliser le triplé dans l’arc.

Un pari quasiment infaisable mais c’est fantastique pour les courses.

6 octobre 2014
BRAVO CHAMPIONNE !!!